Le logiciel libre

Aller en bas

Le logiciel libre

Message  Bucéphale le Mar 3 Mar - 2:09

De plus en plus de gens entendent parler de logiciel libre sans vraiment savoir ce que cela veut dire. Linux, Ubuntu, OpenOffice, voici quelques exemples de logiciels libres bien connus. Mais ces logiciels ne définissent pas à eux seuls le concept de logiciel libre. Je vais essaye ici d'en faire un portrait ressemblant. Il est de notre intérêt à tous d'espérer que de plus en plus de logiciels libres envahiront nos disques durs ces prochaines années.

1. Qu'est ce qu'un logiciel libre.

A Freeware ?

Et non, on ne peut en aucun cas considerer un logiciel libre comme un simple freeware. Je rappelle pour ceux qui ne le saurait pas qu'un freeware (contraction de free software) est un logiciel gratuit. Pour vous citer un exemple bien connu : Winamp. Ce lecteur de musique (et maintenant de bien d'autres choses) est dans sa version basique gratuit. Mais ce n'est pas un logiciel libre.

B Logiciel créé par des programmeurs amateurs et bénévoles ?

Non pas vraiment non plus. Linux est un logiciel qui a été créé par des milliers de personnes. Parmi elles, on trouve des étudiants mais aussi de vrai professionnels du développement. Pourquoi ont ils passé du temps sur ce projet qui ne leur a pas été, le plus souvent, payé. Car ils avaient besoin d'un logiciel extrêmement fiable. Il existe de multiples exemples de logiciels libres bien plus efficaces que leurs homologues commerciaux. Pour n'en citer que quelques uns, je vous dirais Firefox (bien plus efficace et conforme aux spécifications du W3C que Microsoft Internet Explorer) ou Apache (plus de 90 % des pages webs que vous consultez sont distribuées par ce logiciel libre qui tourne d'ailleurs le plus souvent sous linux, un autre fleuron du logiciel libre).

C Alors c'est quoi un logiciel libre ?

Un logiciel libre est un logiciel qui est fourni avec son code source. Le code source, c'est la recette pour créer ce logiciel. Du fait qu'il soit fourni avec son code source, n'importe qui peut le compiler (le construire en suivant la recette) ou mieux modifier son code source pour rendre le logiciel plus performant ou plus sûr. C'est la force du logiciel libre : la transparence. Là ou Microsoft, pour ne citer qu'eux, cherche à verrouiller ses systèmes, les logiciels libres misent sur la communication pour que les failles de sécurité soient détectées et corrigées le plus efficacement possible.

2 Que peut on vendre si le logiciel libre est par essence gratuit et libre accessible ?

Oui, cette question est très importante car de sa réponse dépend la viabilité du système. Il existe plusieurs réponses.

A Le logiciel libre permet de ne pas à avoir à réinventer la roue à chaque fois.

Quand vous créez un logiciel, partir d'un logiciel qui ne vous appartient pas pour l'adapter à vos besoins est exclu si vous ne le faites pas sur un logiciel libre. Vous pouvez vous concentrer sur le principal, c'est à dire ce qui rendre votre version du logiciel conforme à vos attentes. Si le logiciel libre ne rapporte pas autant d'argent, il permet d'abord d'en économiser beaucoup au départ.

B Vendre un service performant plutot qu'une licence d'utilisation.

Vous adressez à une société qui développe et fournit des logiciels libres, c'est l'assurance que la société vous vendra surtout un savoir faire ou une expertise et pas juste le droit d'utiliser un logiciel qu'ils auraient développés de A à Z, aussi bon qu'il soit. Quand vous souhaitez acheter un système informatique, vous devez allouer un budget à trois postes bien distincts : la matériel, le logiciel et le service. Avec le logiciel libre, le coût du logiciel devient minime et vous pouvez consacrer plus de ressources aux deux autres postes. Installer un logiciel et le maintenir sera toujours une activité rémunératrice, que le logiciel soit libre ou non.

C L'assurance que les logiciels que vous utilisez ne seront jamais impossible à modifier.

Quand vous utilisez des logiciels commerciaux, vous n'êtes pas assuré d'avoir accès au code source pendant tout la durée d'utilisation que vous comptez faire du logiciel acheté. La société éditrice peut disparaitre et avec elle toute chance d'accéder au code source. Pas de risque de ce genre avec le logiciel libre.

3 Alors pourquoi est ce que le logiciel libre n'est pas partout ?

A Le logiciel libre fait concurrence à des sociétés qui possèdent une grosse influence sur les environnements informatiques.

Pour des sociétés comme Microsoft ou Oracle, voir apparaître des systèmes ultra performants et complètement libres ne peut qu'engendrer des pertes de parts de marché. Microsoft perd de plus en plus de terrain dans beaucoup de domaines : système d'exploitation, suite bureautique, navigateur internet, serveur web... idem pour Oracle avec des SGBD comme MySQL ou d'autres.
Elles cherchent à peser de tout leur poid pour empecher que les utilisateurs ne passent du coté du libre.
Cela se fait à coup de brevets, de procès et de campagnes de publicité.
Le concept de logiciel libre n'est pas compatible avec leur politique commerciale.

B La plupart des utilisateurs sont réticents au changement

Difficile de changer d'habitude de travail. La plupart des utilisateurs se sentent performants en utilisant des logiciels propriétaires et ont peur de ne pas arriver à s'adapter à un nouveau système. Pourtant le changement se produit. il se passe dans les pays émergents où le choix ne se pose pas. Le matériel leur coûte déjà assez cher pour qu'il ne se pose pas la question de linux ou windows. Si un jour on voudra leur vendre du logiciel il faudra qu'il soit développé pour fonctionner sur leurs systèmes et plus sur les notres.

Le logiciel libre est un concept qui vise à satisfaire au mieux les besoins des utilisateurs. Ce concept, bien que difficile à appréhender dans nos sociétés de consommation l'est beaucoup moins dans des pays moins touchés par le lobbying des multinationales du logiciel. Le logiciel commercial a pour but de rétribuer des actionnaires, le logiciel libre n'a d'autres fonctions que de proposer pour presque rien des logiciels ultra performants. La science doit être libre, le logiciel aussi.
avatar
Bucéphale
Ultime fainéant de rang 1
Ultime fainéant de rang 1

Messages : 355
Date d'inscription : 11/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum